SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

OL : LES CHOIX DE GARCIA EN QUESTION

Mardi 11 Février - 10:48

Football


Rudi Garcia entouré de Jean-Michel Aulas et Juninho. - © Gaël Berger
Après un mois de janvier comme une parenthèse enchantée, les Lyonnais sont de nouveau en grande difficulté. Et les décisions de l'entraîneur, Rudi Garcia, interpellent.


Les plus optimistes peuvent toujours rappeler que l'OL est encore en course dans les 4 compétitions : le championnat, la Ligue des Champions, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Mais les Lyonnais restent surtout sur trois contre-performances consécutives en championnat (défaite 2-1 à Nice, 0-0 contre Amiens, défaite 4-2 à Paris), où ils n'occupent que la 9e place.

La gestion de Caqueret étonne


On peut justement s'arrêter sur certaines décisions qu'on qualifiera d'étonnantes, voire même d'incohérentes de la part de l'entraîneur lyonnais. À Nice il y a 10 jours, après le carton rouge adressé à Marçal, c'est Maxence Caqueret qui a fait les frais du réajustement tactique. Mais depuis, le jeune milieu de terrain n'a plus joué une seule minute !

Or, mercredi dernier contre Amiens, sa justesse technique, sa simplicité et son intelligence auraient été très précieux. "On a manqué de mobilité pour donner des solutions au porteur du ballon, et on a surtout manqué de simplicité", a déploré Rudi Garcia après le match. Mais le coach de l'OL a préféré aligner Maxwel Cornet, Kenny Tete, Lucas Tousart ou encore Jean Lucas. Des éléments dont le manque de qualités techniques ont conduit l'OL dans le mur amiénois. Pas très étonnant.

Enfin dimanche à Paris, difficile d'adresser de grands reproches à Rudi Garcia, mais c'est plutôt la lente descente au classement qui inquiète : à son arrivée il y a 4 mois, l'OL comptait 4 points de retard sur Marseille. Aujourd'hui, l'écart est monté à 16 points…