SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

OL : UN AN APRÈS SON ARRIVÉE, LE BILAN DE RUDI GARCIA EST FAIBLE

Mercredi 14 Octobre - 04:30

Football


OL : Rudi Garcia en conférence de Presse
Rudi Garcia a rejoint l'OL le 14 octobre 2019. Un après son arrivée, la situation du club lyonnais ne s'est pas améliorée.


Nommé en remplacement de Sylvinho, à la suite du derby perdu à Saint-Étienne à la dernière minute (1-0), Rudi Garcia n'a pas permis à l'OL de se relever. Le bilan est peu ou prou le même que celui du Brésilien.

Ce que disent les chiffres


Il y a un an, l'OL occupait la 14e place du championnat. Soit exactement la même place qu'aujourd'hui.

Il y a un an, l'OL comptait 9 points en 9 matchs de championnat. Contre 7 points en 6 matchs aujourd'hui.

Il y a un an, l'OL restait sur 7 matchs sans victoire en championnat (un succès à Leipzig, en Ligue des Champions, entre-temps). La série s'étire à 5 matchs aujourd'hui (depuis le succès face à Dijon lors de la 1re journée).

Ce que renvoient les matchs de l'OL


L'impression visuelle est un peu moins inquiétante aujourd'hui. Quand l'OL n'avait plus la maîtrise du jeu et n'était plus capable de se créer d'occasion il y a un an, avec une impression d'avoir touché le fond le soir du derby perdu à Geoffroy-Guichard, l'OL 2020-2021 garde mieux le ballon (64,3% de possession depuis le début de saison contre 52,1% après 6 matchs la saison dernière) et tire plus au but (125 contre 72).

Les méformes (Memphis), les absences (Aouar testé positif au Covid puis suspendu) et surtout le déchet technique dans les trente derniers mètres (passes, centres, tirs) empêchent l'OL de se montrer réellement dangereux.

Au-delà des résultats très décevants, la qualité de jeu reste beaucoup trop insuffisante. L'OL n'a toujours pas trouvé la solution face aux défenses regroupées. Une faiblesse récurrente, qui, certes, ne date pas de l'arrivée de Rudi Garcia. Mais l'actuel coach lyonnais n'a pas trouvé de solution pour régler ce problème majeur. "Il n'a rien apporté sur ce point", confie même un joueur.

Le bémol


Impossible de tirer le bilan de Rudi Garcia sans évoquer le parcours exceptionnel en Ligue des Champions. Dans un contexte certes particulier (matchs à huis clos, puis phase finale sur terrain neutre), l'OL a éliminé la Juventus Turin puis Manchester City pour atteindre les demi-finales de la plus grande compétition de clubs au monde.

Les parcours en Coupe de France (défaite en demi-finale face au PSG) et en Coupe de la Ligue (défaite en finale face au PSG aux tirs au but) sont également à mettre au crédit de l'entraîneur lyonnais.

Le bilan


Arrivé pour redresser l'équipe en championnat, Rudi Garcia n'a pas réussi à qualifier l'OL pour une coupe d'Europe cette saison. La parenthèse enchantée liée au parcours en Ligue des Champions en août dernier ne suffit pas à masquer les faiblesses en championnat, la compétition la plus importante. Voilà pourquoi le bilan de l'ancien coach de Lille, de la Roma et de Marseille est trop faible depuis son intronisation sur le banc lyonnais.