SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UNE PAGE SE TOURNE À L'ASM, AVEC LES DÉPARTS DE MORGAN PARRA ET CAMILLE LOPEZ

Lundi 30 Mai - 05:00

Rugby


Les rugbymen Morgan Parra et Camille Lopez sur la pelouse du centre d'entraînement de l'ASM - © FB ASM rugby
La charnière emblématique de l'ASM va faire ses adieux au stade Michelin et à la Yellow Army ce dimanche 5 juin. Camille Lopez et Morgan Parra vont quitter Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) pour rejoindre Bayonne et le Stade Français.


Impossible de passer à côté. Avant le dernier match de la saison au stade Michelin, prévu ce dimanche 5 juin, le maire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dome) Olivier Bianchi a remis la médaille de la ville à Camille Lopez et Morgan Parra. Les deux joueurs ont formé ces dernières années la charnière emblématique de l'ASM, mais ils ont tous les deux décidé de poursuivre leur carrière sous d'autres couleurs.

Morgan Parra a "toujours la flamme"


Morgan Parra est arrivé à l'ASM en 2009, en provenance de Bourgoin-Jallieu. Dès sa première saison au club, il permet aux Auvergnats de remporter leur premier titre de Champion de France, le 29 mai 2010. Il a notamment assumé le rôle de buteur, en prenant le relais de Brock James en manque de confiance sur la fin de saison.



"Le merdeux", comme le surnommait certains de ses coéquipiers, devient le véritable patron de cette équipe clermontoise et en 2017, c'est lui qui gratte le dernier ballon en finale face à Toulon et qui permet à l'ASM de soulever son deuxième bouclier de Brennus.

Beaucoup de supporters pensaient le voir terminer sa carrière à Clermont-Ferrand. Mais il a finalement décidé de s'engager pour deux saisons à Paris, avec le Stade Français.



"Je m'étais dit en 2022, à 33 ans, j'arrête. Après j'ai parlé avec beaucoup de personnes qui m'ont dit que quand tu arrêtes, c'est vraiment fini et que tu ne peux plus revenir. Bien sûr, physiquement, par moment, je me dis que c'est compliqué. Les entraînements ne sont pas plus durs, mais j'aime moins... Et je n'aime toujours pas la muscu ! Mais ce que j'adore, c'est la compétition. Jouer des matchs, les gagner. Pour moi, la base, c'est ça. Le jour où il n'y aura plus cette flamme, il faudra que j'arrête", a confié le demi de mêlée à Radio Scoop.

Adulé par une partie du public auvergnat, Morgan Parra jouera son dernier match au stade Michelin ce dimanche 5 juin, face à Montpellier.