SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CULTURE : L'OPÉRA DE LYON OCCUPÉ PAR DES INTERMITTENTS

Lundi 15 Mars - 10:48

Actu. locale


Des intermittents et étudiants en arts occupent l'opéra de Lyon - © Radio Scoop Lea Duperrin
Des artistes intermittents et des étudiants ont débuté l'occupation de l'opéra de Lyon, ce lundi 15 mars.


Parti de Paris, le mouvement de grogne s'étend. Plusieurs théâtres et lieux de cultures sont désormais occupés en France.

Vers 11 heures, ce lundi 15 mars, une centaine de personnes ont pénétré dans le hall de l'opéra de Lyon. Parmi eux, des étudiants de l'Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT).

"Aujourd'hui, j'ai peur", confie Vianney, en troisième année et futur acteur. "Déjà que de manière générale, l'insertion professionnelle n'est pas évidente... C'est encore plus compliqué vu le contexte."

Les acteurs du monde de la culture demandent la réouverture de ces lieux. Ils réclament également le retrait de la réforme de l'assurance chômage, la prolongation de l'année blanche pour les intermittents et des aides massives pour le secteur.









Depuis vendredi, le TNP, le Théâtre National Populaire de Villeurbanne est également occupé. Les étudiants en Arts qui occupent l'Opéra de Lyon sont en lien avec le TNP, ils attendent que d'autres étudiants se joignent au mouvement. Ce lundi, une première Assemblée Générale doit permettre de créer différents pôles pour organiser l'occupation, de la cuisine au respect des règles sanitaires.

Mercredi, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait jugé "inutiles" et "dangereuses" ces occupations. Jeudi, le gouvernement a débloqué 20 millions d'euros supplémentaires en soutien au monde de la culture.

La direction de l'Opéra de Lyon réagit


La direction de l'Opéra affirme partager "l'objectif que cette occupation ne mette pas en péril les répétitions, les résidences et les captations audiovisuelles prévues dans les prochains jours et semaines" et qu'elle se fasse "selon un protocole sanitaire défini et rigoureusement respecté", peut-on lire dans un communiqué cité par l'AFP.

L'Opéra de Lyon se dit également "à l'écoute" des inquiétudes des étudiants "qui seront demain les artistes et les artisans de notre vie culturelle".