SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DES CRÊPES SANS ŒUFS NI LAIT POUR DÉNONCER LA MALTRAITANCE ANIMALE

Samedi 2 Février - 06:30

Actu. locale


L214 prévoit une après-midi crêpe pour le bien-être animal - © L214
Connu pour réaliser des actions coups de poings pour le bien-être animal, le collectif L214 organise cette fois-ci une distribution de crêpes vegan ce 2 février, de 15h à 17h, Place St-Jean à Lyon.


Une crêpe contre un quiz. Telle est la proposition du collectif L214 pour la Chandeleur. Une crêpe vegan, sans œufs ni lait, sera offerte aux passants qui se trouveront Place St-Jean contre leur réponse à un quiz. L'occasion d'échanger autour de l'impact sur les animaux de la production industrielle de lait et d'œufs.

Car c'est le combat de L214 : la défense des animaux. Selon l'association, pour produire massivement des œufs et du lait en France, 33 millions de poules sont enfermées et mutilées quand les vaches subissent des inséminations forcées pour produire plus de lait.

Une action plus posée

Plutôt habitué aux opérations coups de poings, le collectif lance une opération plus posée qui se veut informative tout en continuant à dénoncer. "Les gens pourront répondre à un quiz, s'informer sur la maltraitance animale et échanger avec nous pour comprendre pourquoi on ne mange pas de produits d'origine animale", souligne Camille Larange, coordinatrice nationale de L214.

Le fondement de cette action est aussi basé sur la proposition de solutions alternatives à la consommation de produits d'origine animale, à commencer par les crêpes. Les œufs et le lait sont respectivement remplacés par de la fécule de maïs et du lait végétal. Le but ultime: "prouver aux gens que les produits venus d'animaux ne sont pas nécessaires pour cuisiner et pour se régaler", selon Camille Larange.