SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : ILS RUSAIENT POUR DÉPOUILLER DES PERSONNES ÂGÉES

Vendredi 27 Novembre - 16:22

Faits divers


Le commissariat du 3e arrondissement de Lyon - © Gaël Berger
Trois malfaiteurs ont été arrêtés à leurs domiciles de Lyon et Vaulx-en-Velin, soupçonnés d'être les auteurs de 28 vols par ruse entre décembre 2019 et août 2020, pour un préjudice total de 50.000 euros.


Leur mode opératoire était bien rôdé.

Il prétextait avoir fait tomber les clés sur le balcon


Après avoir repéré leurs futures victimes, systématiquement des personnes âgées, un homme parvenait à s'introduire à leurs domiciles, prétextant parfois être le petit-fils d'un voisin et avoir fait tomber ses clés sur le balcon, ou se présentant parfois comme un plombier. Alors qu'un complice n'était jamais loin, il en profitait pour dérober la carte bancaire de la victime, et même de l'espèce quand il en trouvait rapidement ou tout objet de valeur. Un 3e homme, le frère d'un des deux malfaiteurs, était ensuite chargé d'écouler ces objets.

Le trio a réussi à frapper 28 fois entre décembre 2019 et août 2020, pour plus de 50 000 euros de préjudice.

Ils ont été arrêtés ce mardi 24 novembre, l'un à son domicile du 9e arrondissement de Lyon, l'autre à son domicile de Vaulx-en-Velin, et le 3e extrait de la maison d'arrêt de Valence, où il purgeait déjà une peine de prison pour une autre affaire.

L'un des voleurs était déjà bien connu des services de police


L'enquête, basée notamment sur l'exploitation de la vidéo surveillance, permettait de comprendre que la victime avait été préalablement repérée alors qu'elle effectuait des courses dans son quartier. Les enquêteurs identifiaient rapidement un homme déjà bien connu de leur service. Agé de 23 ans, il avait en effet déjà été interpellé par le passé dans une affaire avec le même mode opératoire. Il était sorti de prison en novembre 2019.

A l'issue de la mesure de garde à vue dont ils ont fait l'objet, ils ont tous trois été présentés ce jeudi au Parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.

Mis en examen, les deux principaux suspects ont été placés sous mandat de dépôt tandis que le jeune frère receleur a été libéré sous contrôle judiciaire.