SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA MÉTROPOLE VA METTRE EN PLACE LE CONGÉ MENSTRUEL POUR SES AGENTES 

Lundi 25 Septembre - 16:30

Politique


L'Hôtel de la Métropole, à Lyon. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Du changement dans la politique des ressources humaines de la Métropole de Lyon. Un congé menstruel doit être mis en place à partir du dimanche 1er octobre à destination des agentes qui en auront besoin.


Des douleurs multiples, une fatigue importante : pour certaines femmes, les règles s'accompagnent d'effets particulièrement désagréables. Certains pays ont sauté le pas du congé mensturel, pour permettre aux femmes concernées de s'arrêter le temps nécessaire.

L'Espagne, le Japon ou encore la Corée du Sud ont des dispositifs qui s'en rapprochent. En mai dernier, les députés écologistes ont déposé une proposition de loi visant à créer un congé menstruel de 13 jours par an.

Une expérimentation dès le 1er octobre


Ce lundi 25 septembre, la Métropole de Lyon annonce vouloir se lancer.

À partir du dimanche 1er octobre, la politique de ressources humaines va donc évoluer pour les agentes, avec la mise en place "du congé menstruel et du congé arrêt naturel de grossesse."

Cette expérimentation succède à la semaine de quatre jours, proposée à certains agents depuis plusieurs semaines dans la Métropole de Lyon.

La collectivité dit vouloir accentuer sa politique d'égalité hommes-femmes pour "prendre en compte ces problématiques pour un meilleur équilibre de vie personnelle - vie professionnelle."

Les modalités et les conditions de ce nouveau dispositif seront expliquées en détail ce vendredi 25 septembre par la Métropole du Grand Lyon.