SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : UNE ASSOCIATION D'AIDE AUX SANS-ABRIS REÇUE À L’ÉLYSÉE

Mercredi 5 Juin - 16:45

Actualité


Le palais de L'Élysée à Paris
Ce mercredi 5 juin est un grand jour pour les membres de l'association « Donner la main, Don de soi ». Ils seront reçus à l'Elysée par un des conseillers d'Emmanuel Macron. Objectif : faire avancer la cause des sans-abris et des migrants.


En France, en 2019, des personnes n'ont parfois pas d'autre solution que de vivre dans la rue, qu'elles soient sans domicile fixe ou bien en situation irrégulière. De nombreuses associations et collectifs se mobilisent pour les sortir de cette impasse. Dans l'agglomération lyonnaise, l'association "Donner la Main, Don de Soi", basée à Villeurbanne, se bat depuis des années pour sensibiliser les élus afin de trouver une solution pérenne pour ces personnes en difficulté.

Une réunion à Paris attendue depuis des années



Etre reçu à l'Elysée, c'est déjà une petite victoire pour l'association. "Notre première demande de rendez-vous date du président Hollande en 2015...Quatre ans après, nous sommes enfin reçus par l'entourage du président" se réjouit Jean-Marc Roffat, le président.



Une rencontre qui ne fait pas pour autant dévier l'association de son objectif.
"Notre combat, c'est de venir en aide aux sans-abris et aux migrants par le biais d'une proposition de loi, rappelle Jean-Marc Roffat, il faut repeupler les campagnes, créer des emplois et rouvrir les écoles".

Une solution pour le 115



Forte de son expérience dans le domaine social, l'association "Donner la main, don de soi" est en capacité de proposer des solutions concrètes au pouvoir public.

Par exemple, concernant le 115, le numéro d'appel d'urgence des personnes vivant dans la rue. Un numéro surchargé notamment en période hivernale. "En faisant les maraudes cet hiver, on a eu 100% d'échec en appelant le 115 parce que la ligne était saturée. Ce qu'on propose au président, c'est d'embaucher plus de personnes au 115, et surtout d'embaucher les experts de la rue, qui sont les sans-abris"détaille Jean-Marc Forrat.