SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UNIVERSITÉ CLERMONT AUVERGNE : PAS DE RETOUR EN COURS, MAIS DU TUTORAT POUR LES ÉTUDIANTS

Jeudi 14 Janvier - 05:00

Actu. locale


Un amphi d'université - © Pixabay / CC0 Public Domain / johnyksslr
Le retour des étudiants dans les amphithéâtres et les salles de classe était prévu à partir de ce 20 janvier 2021. Mais les conditions sanitaires ne le permettent pas. Pour répondre au malaise des étudiants et éviter les décrochages, l'Université Clermont Auvergne va mettre en place des séances de tutorat.


Les plans de l'Université Clermont Auvergne sont une nouvelle fois bouleversés. Alors que les enseignants et les étudiants se préparaient à reprendre le chemin du campus ce 20 janvier, il faudra encore attendre. Le gouvernement estime en effet que les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour permettre un retour des étudiants dans les universités, même avec 50% des effectifs.

Le même dispositif jusqu'au vacances de février


Du côté de l'UCA, la direction a donc pris la décision de garder le dispositif actuel au moins jusqu'aux prochaines vacances de février. Les cours se font dans l'immense majorité à distance. Seuls quelques séances de travaux pratiques se font sur place.

Les bibliothèques universitaires restent ouvertes, mais avec un jauge réduite et l'accès se fait sur rendez-vous. Même chose pour les salles informatiques.

300 tuteurs recrutés


Mais face au malaise des étudiants, qui se sentent de plus en plus isolés, la direction de l'université a décidé de recruter des tuteurs.

"Il y aura un tutorat qui sera plutôt de type accompagnement pour redynamiser le groupe, écouter les étudiants et leur permettre de casser l'isolement, précise Françoise Peyrard, la vice-présidente en charge des formations. Et puis on aura une deuxième forme de tutorat, qui sera plus pédagogique, avec de l'aide aux exercices ou de la méthodologie".

Ces séances seront assurées par des étudiants inscrits dans les mêmes filières. Chaque groupe sera composé de dix étudiants, identifiés comme faisant partie des plus fragiles.

Grâce aux fonds débloqués par le ministère de l'Éducation nationale, l'université Clermont-Auvergne espère recruter 300 tuteurs, qui travailleraient en moyenne 10 heures par semaine.