SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

FACEBOOK CROIT À UNE INSULTE, LA PAGE DE LA VILLE DE "BITCHE" CENSURÉE !

Mercredi 14 Avril - 11:15

Insolite


La ville de Bitche - © CC
Le géant Facebook a censuré pour quelques semaines la page de la ville française Bitche, prenant cette dernière pour une insulte !


Si la ville de Bitche située en Moselle a vu sa page Facebook supprimée pendant 3 semaines, il s'agit ici d'une “analyse incorrecte” des serveurs du réseau social. Initialement connue pour son imposante citadelle, c'est pour une raison bien différente que l'on en entend parler en ce moment !

Une insulte pour la ville !


“Le nom de notre ville a semblé souffrir d'une mauvaise interprétation” affirme Benoît Kieffer, le Maire de la ville en question. En effet, on pourrait avoir le malheur de confondre le nom insolite de la ville avec l'insulte anglaise “Bitch” qui se prononce de la même façon ! Manque de bol, cela n'a pas fait sourire le Maire et ses Bitchois(es).

Alors que la page Facebook de la ville de "Bitche" a été dépubliée le 19 mars dernier, le Maire expliquait “avoir fait appel, mais pour l'instant la page officielle reste toujours invisible". L'équipe administrative a quant à elle voulu montrer qu'ils ne se laisseraient pas maltraiter ainsi ! Comment ? Et bien en recréant une page Facebook tout simplement. Celle-ci possède un nom plus passe-partout : “Mairie 57230” en référence au code postal.

Une page republiée !





“Ce qui arrive aujourd'hui démontre l'insuffisance et les limites des outils de modération que seul un regard humain peut apprécier” admet Benoît Kieffer en faisant référence au fait que ce n'est pas la première fois que ça arrive ! Tout est bien qui finit bien, Facebook a finalement annulé la censure de la page de la ville de Bitche. En effet, celle-ci est de nouveau en ligne depuis quelques heures.