SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

POURQUOI VOIT-ON CETTE PHOTO PARTOUT SUR INSTAGRAM EN CE MOMENT ?

Lundi 28 Décembre - 13:00

Buzz


La photo qui a fait le tour d'Instagram - © Instagram - My Better Self
Toutes les stories Instagram de vos ami(e)s affichent la même photo ? Celle de cette riche jeune femme coiffée de tampons hygiéniques ? Vous vous demandez pourquoi ? On s'est posé la question pour vous !


En effet, un post de l'influenceuse mybetterself a soulevé une vague de soutien massif depuis ce lundi 21 décembre sur Instagram. La fraîchement diplômée de Sciences Po, Louise Aubery, qui se cache derrière ce compte, s'est dévoilée entre tampons et dollars pour défendre une cause qui concerne plus de 1,7 millions de personnes en France : la lutte contre la précarité menstruelle.



Par manque de moyens financiers, c'est un chiffre ahurissant de femmes et de filles qui n'ont quotidiennement pas accès à des protections périodiques lors de leurs menstruations. Ces carences peuvent entraîner des difficultés de santé graves comme des infections ou des inflammations de l'utérus. C'est pour éviter cela que mybetterself, Nutuus et Nana France ont décidé de s'engager pour aider ces personnes dans le besoin sanitaire.

À chaque partage de la photo de Louise, la mutuelle Nutuus offre une boîte de protections menstruelles à l'association Agir pour la santé des femmes, qui les distribuera aux femmes touchées par la précarité menstruelle. L'opération semble bien fonctionner, vu qu'à l'heure où l'on a rédigé cet article, le post a été liké plus de 900'000 fois et commenté par plus de 3'000 personnes. Ce sont aussi plus de 320'000 personnes qui ont partagé la publication et donc potentiellement 320'000 boîtes distribuées.

Sur Twitter, les points de vue sont bien plus mitigés. Certains accusent mybetterself de se jouer d'une cause noble pour gagner en popularité, alors que d'autres demandent un engagement à plus grande échelle, car c'est un problème qui nous concernent « toutes ». Ces personnes espèrent donc face au buzz de cette publication Instagram une réaction immédiate du gouvernement. Pour rappel, ce dernier avait débloqué le 15 décembre passé un fonds budgétaire de 4 millions supplémentaires pour lutter contre la précarité menstruelle en 2021. Affaire à suivre …