SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

3 MOIS APRÈS SA DISPARITION, SES PROCHES RELANCENT UN APPEL À TÉMOINS

Vendredi 13 Mai - 05:38

Actu. locale


Jean-Yves Delalandre, 49 ans, est porté disparu depuis plusieurs mois dans l'Ain. - © Gendarmerie de l'Ain
Jean-Yves Delalandre, 49 ans, a quitté son domicile de Villieu-Loyes-Mollon (01) le 17 février 2022 vers 7h30, à pied. Depuis, il reste introuvable.


Quasiment trois mois après sa disparition, ses proches n'ont toujours pas de nouvelles, aucune piste ou information leur permettant de les orienter vers une situation ou une autre. Ils relancent un appel à témoins. Jean-Yves Delalandre, 49 ans, a quitté son domicile de Villieu-Loyes-Mollon dans l'Ain le 17 février dernier vers 7h30, à pied.

"Je recherche mon frère vivant"


À cette époque, la gendarmerie avait lancé un appel à témoin pour disparition inquiétante et mobilisé d'importants moyens pour tenter de retrouver le quadragénaire.

Un chien de la gendarmerie a trouvé sa trace sur 3,5 km depuis son domicile. Il aurait marché dans la commune de Loyes pour rejoindre le stade à Villieu. Sa trace s'arrête au stade, à 50 mètres de la rivière d'Ain.

Ses proches espèrent toujours qu'il soit encore en vie. "3,5 kilomètres, ce n'est pas une petite distance. J'imagine qu'il y a forcément quelqu'un qui a dû le croiser, à pied, en voiture, ou en ouvrant à ses volets", explique Cécile, l'une de ses sœurs.

"Je recherche mon frère vivant. Avec mon autre frère et ma sœur, on s'accroche à cette idée, car ce que la rivière prend, la rivière rend. S'il était dans l'eau, son corps aurait déjà du remonter", poursuit-elle.



Ses proches envisagent toutes les hypothèses : "soit il s'est suicidé, soit il a été assassiné, soit il est parti de son plein gré pour rejoindre un endroit ou une personne, c'est cette troisième solution là que nous privilégions", conclut Cécile.

La famille est soutenue par l'ARPD, l'association "Assistance et Recherche de Personnes Disparues", qui assiste les personnes dans leur recherche d'un proche disparu.

Si vous détenez un renseignement, vous pouvez contacter la gendarmerie de Meximieux au 04 74 61 02 34 ou faire le 17.