SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MÉTRO E À LYON : UN COLLECTIF DEMANDE L'EXTENSION DE LA LIGNE JUSQU'À LA PART-DIEU

Mercredi 24 Avril - 06:00

Actu. locale


Le métro B à la station Part-Dieu, à Lyon. - © BillyFlorian / Youtube
Une quarantaine de personnes spécialisées dans les transports ont formé un collectif afin que le futur métro E relie la gare d'Alaï à la gare de la Part-Dieu.


La concertation publique lancée à Lyon par le Sytral a débuté en mars. Actuellement la ligne E doit rejoindre la gare d'Alaï, à Tassin dans l'ouest lyonnais, pour rejoindre la Presqu'île. Et deux terminus sont proposés au grand public : Bellecour ou l'Hôtel de Ville.

Mais pour le membre du collectif Fabien Bagnon, qui se dit "satisfait" de ce projet et parle "d'une bonne chose pour offrir une véritable solution de mobilité non polluante", le futur métro doit rejoindre la gare de la Part-Dieu.

Avoir accès aux trains directement

Le co-président de "La Ville à Vélo" avance un argument de mobilité. Selon lui, les usagers pourraient avoir accès aux trains directement et faire de longue distance, mais aussi se déplacer sur le reste de la Métropole et de la Région.

Le budget de la création de la nouvelle ligne est évalué entre 1,1 et 1,2 milliard d'euros. Et pour le collectif, l'extension du métro E jusqu'à la Part-Dieu n'aurait pas un impact financier et technique important pour le Sytral : " il n'y a pas de difficultés techniques particulières, on est vraiment sur des choix politiques. Ce sont des choses que le Sytral maîtrise parfaitement, ça a été réalisé sur les travaux de la Ligne D".

Et d'ajouter : "au niveau de la gare Part-Dieu, il y a encore de la place disponible pour implanter une station de métro supplémentaire".

300 millions d'euros supplémentaires minimum

D'après le collectif, composé également de l'association Déplacements Citoyens, l'extension de la ligne coûterait entre 300 et 400 millions d'euros supplémentaires.