SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'ASM CÈDE À DOMICILE FACE À BORDEAUX

Samedi 22 Février - 22:37

Rugby


ASM-UBB le samedi 22 février 2020 au stade Michelin - © Tiphaine Coulon / Radio Scoop
Les Auvergnats avaient déjà grillé un joker en s'inclinant à domicile face à Pau en début de saison. Ils sont à nouveau tombés face à Bordeaux, leader du championnat. L'UBB s'impose 31-22, et s'offre même un bonus offensif.


Une semaine après une prestation manquée, malgré la victoire, à Pau, les Auvergnats recevaient le leader du Top14, l'Union Bordeaux-Bègles.

Des absences payées cash


L'UBB attaque fort, et monopolise le ballon pendant les 5 premières minutes. Mais sur sa première incursion dans le camp bordelais, l'ASM ouvre la marque après une pénalité tapée par Morgan Parra. 3-0 à la 8e.

L'ASM a la possession, mais de petites fautes empêchent les coéquipiers de Fritz Lee de creuser l'écart. Le premier essai intervient finalement à la 19e, et il est inscrit par le deuxième ligne Paul Jedrasiak. Morgan Parra transforme, et après 20 minutes de jeu l'ASM mène 10 à 0.

La réaction bordelaise est immédiate, et Geoffrey Cros file entre les poteaux. 10-5 puis 10-7 après la transformation de Ulupano Seuteni.
L'ASM campe dans le camp bordelais, mais sans parvenir à marquer. Les Auvergnats s'en remettent donc au pied de Morgan Parra, qui rajoute trois nouveaux points à la 32e. 13-7.

Malheureusement, Clermont encaisse quasi-immédiatement un nouvel essai. Et c'est l'ancien clermontois Rémi Lamerat qui profite des placages manqués pour inscrire le deuxième essai bordelais. L'UBB passe devant 14-13, après la transformation.

Clermont continue à pousser, mais doit encore compter sur le pied de Morgan Parra pour scorer. 16-14 à la 37e après une nouvelle pénalité.
Décidément indispensable, le capitaine de l'ASM rajoute trois nouveaux points après la sirène. 19-14 à la mi-temps. Les Auvergnats ont eu la possession, et ont proposé quelques beaux mouvements en attaque, mais les placages manqués ont coûté très cher.

L'UBB ultra-réaliste


Au retour des vestiaires, l'UBB profite une nouvelle fois des espaces dans la défense clermontoise, et Geoffrey Cros inscrit son deuxième essai. Les joueurs de Christophe Urios mènent 21-19 à la 48e.

Le score n'évolue pas jusqu'à l'heure de jeu. Raka écope d'un carton jaune pour un placage haut et l'UBB inscrit trois nouveaux points sous les huées des 18261 spectateurs du Michelin, qui reprochent à l'arbitre la différence de traitement entre Raka et Radradra, impliqué sur plusieurs actions jugées dangereuses. 24-19 pour les joueurs de Christophe Urios.

Pour réduire l'écart, l'ASM s'en remet une nouvelle fois au pied de Morgan Parra. 22-24 à la 68e.

À la 69e, c'est l'UBB qui écope à son tour d'un carton jaune pour un placage haut. Tamanivalu retourne sur le banc, et les deux équipes se retrouvent à 14.

Menée de deux points, l'ASM peut encore croire à la victoire, mais à la 75e, Jules Gimbert enterre les espoirs auvergnats en s'échappant le long de la ligne de touche et en inscrivant le 4e essai bordelais, synonyme de bonus offensif. 22-29, puis 31-22 après la transformation. Ce sera le score final.

Avec ce nouveau revers à domicile, l'ASM va avoir beaucoup de mal à se qualifier pour les phases finales. Prochain rendez-vous pour les Clermontois le samedi 29 février, avec un déplacement à Agen.