SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UNE CLAQUE ET UNE CRISE AVANT LE DERBY !

Samedi 25 Septembre - 18:52

Football


Denis Bouanga - © ASSE.fr
Battus logiquement par Nice ce samedi après-midi (0/3), les Stéphanois comptent trois points après huit journées de Ligue 1. Ils sont derniers. Alarmant est un euphémisme.


Cette ouverture de la 8e journée de L1, c'était un match entre deux équipes aux ambitions bien différentes. Les Aiglons rêvent de podium, l'ASSE de sortir de la zone de relégation !

Et après un gros début de match, où Stefan Bajic, titulaire en l'absence d'Étienne Green, suspendu, a du s'employer à plusieurs reprises, Nice a fini par ouvrir la marque. Une ouverture du score plus que chanceuse. Amine Gouri rate son coup-franc... mais Mahdi Camara dévie dans ses propres filets. Un but contre son camp, il ne manquait plus que ça aux Stéphanois... (0/1, 15e).

Les Verts ont du mal à s'en remettre et Nice domine largement le premier acte. Et malheureusement, lorsque les Stéphanois ont de grosses situations, ils sont maladroits, comme Jean-Philippe Krasso qui manque une tête pourtant facile seul dans la surface (27e) ou Denis Bouanga qui vendange un deux contre un en manquant sa passe pour Wahbi Khazri (33e). Malgré un léger mieux en fin de première mi-temps, Saint-Étienne est mené à la pause.

Au retour des vestiaires, l'ASSE n'a pas le temps d'espérer revenir puisqu'elle est piégée rapidement. Stefan Bajic, pourtant irréprochable en première mi-temps, manque son dégagement et les Niçois se projettent rapidement pour doubler la mise par Calvin Stengs (0/2, 54e).

Comme à Montpellier, ce but du break marque la fin des espoirs stéphanois. Andy Delort corse l'addition en fin de partie (0/3, 83e). Victoire finale de Nice, trois buts à zéro. Les Verts n'ont toujours pas gagné avant le derby (dimanche 3 octobre, 20h45), qu'ils joueront en tant que lanterne rouge de L1, si Metz ramène un point de Brest, ce dimanche.