SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASSEMBLÉE NATIONALE : LAURENT WAUQUIEZ ÉLU PRÉSIDENT DU GROUPE LR

Mercredi 10 Juillet - 18:40

Politique


Laurent Wauquiez - © Clara Cimmarusti / Radio SCOOP
Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, récemment réélu député de Haute-Loire, a été désigné, ce mercredi, président du groupe LR à l'Assemblée. Un groupe rebaptisé "la droite républicaine".


Il est de retour à l'Assemblée nationale.

Après plusieurs années d'absence, Laurent Wauquiez est revenu au palais Bourbon cette semaine après son élection, dimanche dernier, dans son fief de Haute-Loire. Et le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a rapidement retrouvé ses marques. 

L'élu altiligérien a, en effet, été désigné, ce mercredi, président du groupe LR à l'Assemblée. Un groupe rebaptisé "la droite républicaine".

Aucune "coalition gouvernementale"


Entouré par ses collègues députés, il a d'ores et déjà prévenu face à la presse que son groupe ne participerait pas à une "coalition gouvernementale", estimant qu'il est impossible de répondre à la "crise d'un pays par une combinaison d'appareils".


Laurent Wauquiez a, en revanche, annoncé "l'élaboration" dans les prochains jours au sein de son groupe d'un "pacte législatif autour de propositions de loi qui seront mises sur la table de l'Assemblée nationale pour répondre aux problèmes du pays sans attendre" et dont la priorité sera "la revalorisation de la France qui travaille".


Le patron d'Auvergne-Rhône-Alpes a aussi promis de s'opposer "à tout gouvernement issu du Nouveau Front populaire" et a prévenu que tout exécutif qui "comporterait des ministres de La France insoumise ferait l'objet immédiatement de notre part du vote d'une motion de censure".

►Politique

"Personne ne l'a emporté" : Emmanuel Macron s'exprime dans une lettre aux Français

C'est la première prise de parole officielle du...