SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

IL Y A 10 ANS...L'ASM REMPORTAIT ENFIN SON PREMIER BOUCLIER DE BRENNUS !

Vendredi 29 Mai - 05:00

Rugby


L'ASM a remporté son premier Bouclier de Brennus le 29 mai 2010 - © facebook asm rugby
Le 29 mai 2010, après presque 100 ans d'attente et 10 finales perdues, le club auvergnat remportait enfin son premier titre de Champion de France. Une journée gravée dans la mémoire des joueurs et des supporters.


10 après, la voix tremble encore au moment d'évoquer cette finale. "Je me souviens que je n'ai pas pu rester dans le stade, raconte Thierry Fraisse, le président de l'Interclub des supporters de l'ASM. J'étais monté dans les coursives du Stade de France, et puis d'un seul coup il y a eu un grand brouhaha, et un stadier est venu vers moi en me disant c'est bon monsieur, vous avez gagné ! "

Une véritable délivrance


Aurélien, supporter inconditionnel du club, était lui aussi au Stade de France. "C'était ma 7e finale, se souvient-il, et c'était une journée parfaite. Tu as ta famille, tes amis, et tu vis un moment de communion fantastique avec toutes les personnes que tu aimes".

Battus par le Stade Français en 2007, par Toulouse en 2008, et par Perpignan en 2009, les joueurs de Vern Cotter ont enfin touché ce trophée mythique le 29 mai 2010.

"On finit 3e de la saison régulière, rappelle le capitaine auvergnat Aurélien Rougerie. La défaite en quart de finale de Coupe d'Europe avait scellé quelque chose dans ce groupe, qui arrivait à maturité. On a enchaîné avec un barrage difficile face au Racing, et un match d'anthologie contre Toulon à Saint-Etienne".

Agressivité et expérience


Battus dans l'agressivité par les Catalans en 2009, "Roro" et ses coéquipiers savaient qu'ils seraient à nouveau attendus sur ce terrain-là en 2010 pour la revanche face aux Catalans.
"J'avais décidé d'endosser ce rôle-là, et dès la 2e ou 3e minute, commencer à monter d'un cran l'agressivité, ça a permis à tout le groupe de se mettre au diapason" souligne Aurélien Rougerie.

L'ASM s'impose finalement 19 à 6, et pour la première fois, les Auvergnats montent les marches du Stade de France pour aller soulever le Bouclier de Brennus. "Il était tout léger en début de soirée, et quand je suis rentré à l'hôtel le lendemain matin à 7h il était très très lourd !" rigole 10 ans après le capitaine auvergnat.

60 000 supporters place de Jaude


La suite c'est un retour en train, avec une fête entre joueurs. À Riom, il y a tellement de supporters que le service de sécurité décide de bouleverser le protocole. Les joueurs descendront finalement à Gerzat, avant de rejoindre le stade Michelin.

"Les abords du stade étaient bondés, se souvient Aurélien Rougerie. On est montés dans le bus à impériale, et les gens couraient derrière le bus dans les rues jusqu'à la place de Jaude, où 60 000 supporters nous attendaient. C'était un moment de communion très très fort".

La fête se poursuivra encore pendant plusieurs jours en Auvergne, et quelques jours plus tard, les supporters feront de longues heures de queue sur le parvis du stade pour toucher et photographier ce trophée mythique.

Depuis 2010, l'ASM a disputé trois nouvelles finales de Top 14, avec deux défaites en 2015 et 2019, et une victoire en 2017.